Article

Suivi de Leucorrhinia dubia et Somatochlora arctica par relevé des exuvies : résultats sur trois tourbières Auvergnates en 2015 (Odonata : Libellulidae, Corduliidae)

A monitoring of the emergence of L. dubia and S. arctica over the 2015 season was carried out on three peat bogs in Auvergne Luc Belenguier keyboard_arrow_down

Résumé

Un suivi des émergences de L. dubia et S. arctica sur la saison 2015 a été réalisé sur trois tourbières en Auvergne. Les résultats permettent de contribuer à la connaissance de ces deux espèces en quantifiant les populations, en affinant la phénologie sur la zone étudiée et en calculant le sex-ratio à l’émergence. Les résultats confirment la présence d’une population importante de L. dubia sur la tourbière de la Plaine Jacquot, même si la productivité (nombre d’exuvie rapporté à la surface des fosses de tourbage) y est moindre que celle rapportée par la bibliographie, ce qui amène à proposer des hypothèses explicatives à ce constat. Pour S. arctica, la population sur la tourbière de Vallat est importante. Les données récoltées confirment que la période d’émergence de L. dubia dans cette zone s’étale en moyenne du mois de mai au mois de juillet, avec un pic généralement compris entre début et mi-juin, et que celle de S. arctica s’étale en moyenne du mois de mai au mois de juillet, avec un pic généralement compris entre mi-mai et mi-juin. Les sex-ratio à l’émergence pour les deux espèces sont en faveur des femelles. Des pistes d’études complémentaires sont proposées pour poursuivre l’amélioration des connaissances sur ces deux espèces patrimoniales.

Abstract

The results contribute to the knowledge of these two species by quantifying the populations, specify the phenology on the studied area and calculating the sex-ratio at emergence. The results confirm the presence of an important population of L. dubia on the peat bog of the Plaine Jacquot, even if the productivity (number of exuviae reported on the surface of the peat pits) is lower than that reported in the bibliography, which leads to propose hypotheses to explain this finding. For S. arctica, the population in the Vallat peat bog is large. The data collected confirm that the period of emergence of L. dubia in this zone is on average from May to July, with a peak generally between early and mid-June, and that the period of emergence of S. arctica is on average from May to July, with a peak generally between mid-May and mid-June. The sex ratio at emergence for both species is in favor of females. Additional perspective of study are proposed to improve our knowledge of these two heritage species.

Référence bibliographique : Belenguier, L. (2021). Suivi de Leucorrhinia dubia et Somatochlora arctica par relevé des exuvies : résultats sur trois tourbières Auvergnates en 2015 (Odonata : Libellulidae, Corduliidae). Martinia, 35 (4) : 13-22